François Jeanneau

Sphinx Distribution - François Jeanneau

François Jeanneau

Né le 15 juin 1935 à Paris (France).

Compositeur, arrangeur, saxophoniste, François Jeanneau est non seulement l'un des pionniers de l'acclimatation du free jazz en France mais également une figure centrale du jazz dans l'Hexagone, par ses participations à des groupes importants et par ses activités de pédagogue. Découvrant le jazz à la faveur des concerts donnés par Charlie Parker à Paris en 1949, il se décide à apprendre, largement par lui-même, le saxophone soprano (puis le ténor) après avoir étudié la flûte au conservatoire.

De 1970 à 1974, François Jeanneau fait partie du groupe de pop music Triangle dans lequel il joue surtout des synthétiseurs et de la flûte. A la dissolution du groupe, il fonde un quartet avec Michel Graillier, Jenny-Clarke et Aldo Romano et enregistre le premier album sous son nom. Son intérêt pour la composition l'amène en 1978 à créer le Pandémonium, orchestre essentiellement composé d'instruments à cordes (trois violons, un alto, un violoncelle, une guitare et section rythmique).

La formation avec laquelle il est, néanmoins, le plus actif est le trio HJT qu'il forme avec Daniel Humair et Henri Texier (Akagera disque JMS).

En 1986, François Jeanneau est nommé directeur du premier Orchestre national de jazz. Par la suite, de 1987 à 1991, il est missionné pour créer le département de jazz du conservatoire de la Réunion. Il y découvre les traditions musicales de l'île, telles que le maloya (il enregistrera Maloya Transit pour le label français Label Bleu). A son retour, c'est au Conservatoire supérieur national de musique de Paris qu'il inaugure et anime le département « Jazz et Musiques improvisées » jusqu'en 2000, qui se révèlera une remarquable pépinière de talents. En 2005, il célèbre cinquante d'une carrière bien remplie à la tête d'un Pandémonium reconstitué qui compte dans ses rangs de nombreux musiciens issus de sa classe du CNSM pour lesquels il fait office, comme ses vieux complices Daniel Humair et Henri Texier, de parrain. Il y pratique le sound painting, technique de « composition en temps réel » à base de conventions gestuelles imaginée par Walter Thompson dont il est l'un des plus ardents défenseurs.

Vincent Bessières

 

 


Akagera
Henri Texier
Daniel Humair ...
11.90 €